Ralph McQuarrie, Poster, “Creature from Black Lake”

Une affiche que je découvre, bien que ce film avait marqué pour moi une grande découverte : celle de la stéréoscopie et du film relief.

creature-from-black-lake-poster

 

Le genre d’affiche qui donnerait presque envie de voir un remake, tant elle transcende le film qu’elle illustre – évocatrice d’une fabuleuse aventure, le film n’est pas vraiment à la hauteur de l’illustration même s’il reste un souvenir mémorable ; Avec son image toute verte quand les yeux arrivaient à s’accoutumer au rouge et bleu des lunettes. Un effet visuel qui, enfant, s’apparentait à un genre de procédé alchimique. Regarder ce film à travers ces filtres, c’était comme d’avoir la berlue. Une magie inexplicable.

Et d’une certaine façon, McQuarrie avec cette affiche ravive cette magie – l’artifice des lunettes. Une sorte de contre jour nocturne sur la créature poilue (les prémisses d’un Wookie ?), avec une teinte quasi monochrome qui ressemble à une prise de vue en « nuit américaine ». Deux explorateurs qui ne voient que des ombres, là où le spectateur « aventurier » reconnait l’obscure objet de ses désirs. Une rêverie en plein jour, ensoleillée par le titre du film…

“Creature from Black Lake” and the Poster Art of Ralph McQuarrie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s