Homo Consumer : l’être devient ce qu’il consomme !

Voilà une sculpture que j’adore, car non seulement elle me rappelle les portraits fruités et végétaux de Giuseppe Arcimboldo, mais en plus elle illustre parfaitement l’Homme moderne.

HOMO CONSUMER, 180x195x70cm, année 2010
Crash Toys séries Autori/authors: Dario Tironi, Koji Yoshida Descrizione/description: Assemblage d’Objects Anno/year: 2010-2013

L’individu mis à nu, dépecé de sa peau, révèle le caractère « programmatique » de son corps, de notre système nerveux et de notre cerveau, mué par des automatismes et des habitus.

HOMO CONSUMER, 180x195x70cm, anno 2010
Crash Toys série Autori/authors: Dario Tironi, Koji Yoshida Descrizione/description: Objects assembly Anno/year: 2010-2013
Pierre Bourdieu nous dit que l’individu social est un agent mû par un intérêt, personnel ou collectif (son groupe, sa famille), dans un cadre élaboré par l’habitus qui est le sien. C’est-à-dire que sur la base d’un ensemble réduit de quelques principes normatifs, correspondant à une position sociale et à une condition matérielle, l’agent élabore la stratégie qui sert le mieux ses objectifs.
a
Dans notre contexte économique, l’Homo Sapiens (L’homme savant) peut réduire ses stratégies à des comportements de consommation pour assurer sa place dans une société où les produits sont vendus dans une perspective d’obsolescence programmé.
a
HOMO CONSUMER, 180x195x70cm, anno 2010
Crash Toys séries Autori/authors: Dario Tironi, Koji Yoshida Descrizione/description: Objects assembly Anno/year: 2010-2013
L’Homo Consumer de Dario Tironi & Koji Yoshida représente un avertissement aux Hommes Savants que nous sommes, et nous invite à réfléchir au-delà des apparences, non pas à notre condition, mais à nos stratégies pour l’assurer.
a
Et finalement ce personnage presqu’aux allures d’androïde nous questionne tel un miroir : voulons nous ressembler à de simples agents économiques dans une perspective d’obsolescence programmé !?
Sur ce thème, j’ai écris (au siècle dernier !🙂 un moyen métrage d’Anticipation intitulé : BiBi new:z – c’est une histoire dans laquelle un simple téléspectateur devient enquêteur. Une affaire de meurtre le conduit dans les alcôves d’une société d’agro alimentaire, dirigée par le gourou d’une secte, et qui fabrique des alicaments dont il est lui même friands… grand consommateur d’images, il s’interroge alors sur les liens qui unissent ce groupe et la chaine d’information interactive à laquelle il s’est abonné… n’oubliez pas – L’être devient ce qu’il consomme :)
a

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s