36 Situations Dramatiques pour un Succube !

S’il existe une infinité d’histoires possibles au cinéma, les scénaristes savent que les situations dramatiques (implorer, venger un proche, se révolter, être audacieux, aimer l’ennemi…) dans lesquelles évoluent leurs personnages sont en nombre limité. Se référant à des personnages mythiques, historiques ou de fiction, immortalisés par la légende ou la littérature – comme Œdipe ou Antigone, Tristan et Iseult, Roméo et Juliette, Faust ou Don Juan -, ces situations dramatiques se retrouvent dans toute création artistique.

Le Succube, Contes drolatiques, Gustive Doré

DoéLE SUCCUBE

Un succube est un personnage de légendes. Démon qui prend la forme d’une femme pour séduire un homme durant son sommeil et ses rêves, ils servent Lilith et ont pour mode d’action la séduction des hommes. Son pendant masculin est l’incube. Quel est sa motivation ? Sa situations dramatique ? Es-ce la vengeance d’un crime, ou de la mort d’un proche ? Pour posséder l’autre ? Ou pour un assouvir un amour interdis ou empêché ?

En 1936, le français Georges Polti (15 décembre 1867 – Juin 1946) a recensé trente-six situations dramatiques de base pour le théâtre. Ses travaux sont inspirés de ceux de l’Italien Carlo Gozzi (1720-1806) et de l’Allemand Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832).

En voici la liste :

  1. Implorer : un personnage en péril implore qu’on le tire de l’embarras.
  2. Sauver : un personnage se propose pour en sauver un ou plusieurs autres.
  3. Venger un crime : un personnage venge le meurtre d’un autre personnage.
  4. Venger un proche : une vengeance au sein d’une même famille.
  5. Être traqué : un personnage doit s’enfuir pour sauver sa vie.
  6. Détruire : un désastre survient, ou va survenir, à la suite des actions d’un personnage.
  7. Posséder : un désir de possession (un bien, un être, etc.) contrevenu.
  8. Se révolter : un personnage insoumis se révolte contre une autorité supérieure.
  9. Être audacieux : un personnage tente d’obtenir l’innatteignable.
  10. Ravir ou kidnapper : un personnage kidnappe un autre personnage contre sa volonté.
  11. Résoudre une énigme : un personnage essaie de résoudre une énigme difficile.
  12. Obtenir ou conquérir : un personnage principal essaie de s’emparer d’un bien précieux.
  13. Haïr : un personnage voue une haine profonde à un autre personnage.
  14. Rivaliser : un personnage veut atteindre la situation enviable d’un proche.
  15. Adultère meurtrier : pour posséder son amante, un personnage tue son mari.
  16. Folie : sous l’emprise de la folie, un personnage commet des crimes.
  17. Imprudence fatale : un personnage commet une grave erreur.
  18. Inceste : une relation impossible entre proches.
  19. Tuer un des siens inconnus : un personnage tue un proche sans le savoir.
  20. Se sacrifier à l’idéal : un personnage donne sa vie pour un idéal.
  21. Se sacrifier aux proches : un personnage se sacrifie pour sauver un proche.
  22. Tout sacrifier à la passion : une passion se révèle fatale.
  23. Devoir sacrifier les siens : pour un idéal supérieur, un personnage sacrifie un être proche.
  24. Rivaliser à armes inégales : un personnage décide d’affronter un autre plus fort que lui.
  25. Adultère : un personnage trompe un autre personnage.
  26. Crimes d’amour : un personnage amoureux s’égare et commet un crime.
  27. Le déshonneur d’un être aimé : l’être aimé se livre à des activités répréhensibles.
  28. Amours empêchées : un amour est entravé par la famille ou la société.
  29. Aimer l’ennemi : un personnage en aime un autre même s’il est son ennemi.
  30. L’ambition : un personnage est prêt à tout pour concrétiser son ambition.
  31. Lutter contre Dieu : un personnage est prêt à affronter Dieu pour assouvir son ambition.
  32. Jalousie : mépris et jalousie amènent un personnage à poser des actes regrettables.
  33. Erreur judiciaire : un personnage est injustement accusé et condamné.
  34. Remords : rongé par la culpabilité, un personnage a des remords.
  35. Retrouvailles : après une longue absence, des personnages se retrouvent ou se reconnaissent.
  36. L’épreuve du deuil : un personnage doit faire le deuil d’un personnage aimé.

Ci dessous les références d’un guide de Marie-France Briselance qui montre comment elles s’appliquent parfaitement au cinéma et qu’à l’intérieur d’une même histoire, elles se combinent, s’emboîtent et se complètent en des symphonies tragiques ou comiques.

Leçons de scénario : Les trente-six situations dramatiques

36SituationsLivre

Bien entendu au-delà du cinéma et du théâtre, cet outil est applicable à n’importe quel support Transmédias (ARG, jeux-vidéos, publicité, Jeux de piste, de rôle etc.).

36situacionesdramaticas

J’ajoute enfin ces créations de l’artiste Gilles Rocher, qui a réalisé trente-six panneaux en fibre de verre et résine acryique pour les représenter en 3 rangées de 12 colonnes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. blueedel dit :

    et bien voilà l’occasion de te tagguer sur mon dernier billet
    http://blueedel.wordpress.com/2014/05/31/des-series-et-des-emotions/
    bien sûr, aucune obligation de jouer le jeu😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s