Une Fantasy d’Instruments Hybrides !

Splendide série de sculptures conçues par Thierry Chollat, des instruments de musique hybrides et organiques, dotés de membres, de têtes multiples ou d’excroissances étranges… ces merveilles forment le bestiaire fantasmagorique d’une suite instrumentale, qui semble tout droit sortie d’un conte fantastique ou d’une rêverie merveilleuse.

Panthalassa Mandoline Napolitaine. Fer, bois (cerisier) et bronze
Panthalassa Mandoline Napolitaine. Fer, bois (cerisier) et bronze. L37xH50xl19cm ©Thierry Chollat

Ces instruments de musique sont réalisés à partir d’une base en bois ; leur corps est fabriqué avec des blocs découpés, creusés et sculptés ou bien inspiré par les silhouettes presque anatomiques des loupes d’arbres, ou encore conçu à partir de troncs évidés, sur lesquelles sont greffées des formes métalliques issues du recyclage.

Mélodique ancolie. Violon en fer, étain, cadrans émaillés
Mélodique ancolie. Violon en fer, étain, cadrans émaillés – L30xh59xl33cm ©Thierry Chollat

L’hybridation du fer et du bois, du métal ouvragé avec les essences colorées des végétaux, aboutit à la création d’objets anthropomorphiques dotés d’une vie intérieure propre.

─ cette vie intérieure des instruments oubliés dans un magasin enchanté.

Sophie SCHVALBERG, historienne d’art
(mars 2015)

Les détails de leur corps suggèrent qu’ils sont douées de pensées naturellement mélodiques, et qu’ils expriment des leitmotivs à travers leurs silouettes ; elles sont évocatrices de légèreté, de souffrances ou de blessures diverses. Harpe, guitare, violon, viole… tout un concert d’émotions tantôt explosives, tantôt retenues.

Viole de gamme détail. Fer et bois (loupe de peuplier)
Viole de gamme détail. Fer et bois (loupe de peuplier) ©Thierry Chollat

Je vous invite à lire le très joli texte de Sophie Schvalberg : Analyse des Instruments hybrides ; et pour découvrir d’autres oeuvres de Thierry Chollat, visitez son site web et les galeries Fer et bois, Fer, étain et papier mâché, Cheval et autres illustrations.

Sculpture de harpe de concert 47 cordes, fer et bois (châtaignier)
Sculpture de harpe de concert 47 cordes, fer et bois (châtaignier) ©Thierry Chollat

Emoji-LLP

Suivez moi sur

facebook / google+ / twitter / linkedin / viadeo / pinterest

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s