Genèse d’Hypathie et Représentation du Système Solaire !

Alors que je me replonge dans ce fabuleux Péplum qu’est Agora de Alejandro Amenábar (2010), et qui raconte comment une jeune femme astronome, Hypatie (Rachel Weisz), est sur le point de décrypter le mouvement elliptique des planètes autour du Soleil, je tombe sur cette merveilleuse machinerie qu’on appel un Orrery et qui représente justement les orbites de notre système solaire.

L’Orrery est une représentation des orbites des différents objets du Système Solaire (planètes, astéroïdes, comète) à l’échelle. Il permet de montrer les trajectoires elliptiques, de prédire les positions des planètes au cours du temps et de réaliser une modélisation dynamique du Système Solaire, où les « participants » jouent le rôle des planètes.

Cette Orrery à neuf planètes, baptisée « The Genesis », utilise un système de transmission par train qui alimente chaque planète et ses lunes en orbite indépendamment des planètes voisines.

 

Ce mécanisme d’horlogerie est réalisé à la main par deux artisans, deux artistes originaires de Londres, un père et son fils qui vivent maintenant à Mundford en Angleterre -voir leurs autres machines sur leur site Staines & Son.

Makers of Operational Solar System Models commonly known as Orrery

 

La complexité de cet objet me donne le sentiment de représenter, d’une manière impressionnante et spectaculaire, le travail mental qu’il doit falloir faire, pour envisager un tel modèle astronomique et le changement de perspective auquel Hypatie d’Alexandrie s’est confrontée, en se heurtant à ses propres systèmes de valeurs et de croyances (tel que la nécessaire pureté du cercle et de l’univers).

En effet, certain.e.s imaginent qu’Hypatie fut l’un.e des premier.ère.s savant.te.s a reconsidérer le système géocentrique de Ptomélée (qui faisait de la Terre le centre de l’Univers) — source.

L’observation de l’espèce humaine vue du ciel par Amenabar est en parfait accord avec la philosophie néoplatonicienne qui animait la vie intellectuelle de l’Alexandrie du IVème et Vème siècle.
Cône d’Apollonius
Cône d’Apollonius

Voici comment le film décrit brillamment de manière visuelle, le changement de perspective d’Hypatie (au sens propre comme au figuré ) grâce au Cône d’Apolloniusattention, ceci est un spolier, à éviter si vous voulez le découvrir en regardant le film. Un très bel exemple de Storytelling visuel.

Je vous renvoie à ce passionnant ARTICLE de fond par Rafik Djoumi, sur le site l’Arrêt sur Image, et à revoir ce merveilleux film qu’est Agora. Vous pouvez également écouter ce PODCAST qui présente le film et son contexte.

L’exploit d’Amenabar est ici de réussir à créer chez le spectateur une sensibilisation, une prédisposition aux fondamentaux du néoplatonisme (analogies, correspondances) sans avoir à déployer un cours magistral à ce sujet ; ce qui lui offre le luxe d’y adjoindre justement un autre cours magistral : celui de l’astronome Hypatie

— Rafik Djoumi

Résumé du film

IVe siècle après Jésus-Christ. L’Égypte est sous domination romaine. À Alexandrie, la révolte des Chrétiens gronde. Réfugiée dans la grande Bibliothèque, désormais menacée par la colère des insurgés, la brillante astronome Hypatie tente de préserver les connaissances accumulées depuis des siècles, avec l’aide de ses disciples. Parmi eux, deux hommes se disputent l’amour d’Hypatie : Oreste et le jeune esclave Davus, déchiré entre ses sentiments et la perspective d’être affranchi s’il accepte de rejoindre les Chrétiens, de plus en plus puissants…

Agora de Alejandro Amenábar (2010)

avec Rachel Weisz, Michael Lonsdale, Richard Durden

AGORA : AFFICHE ESPAGNOLE : une femme digne, au visage lumineux, sépare la lumière de l’orage, surplombant une foule hostile qui menace une architecture ordonnée.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.