Le Merveilleux-Scientifique : l’Âge d’Or d’une Science-fiction Française !

Fleur Hopkins présente à la Bibliothèque nationale de France : le Merveilleux Scientifiques ou les germes Pulp d’une pop culture à la Française, qui a fleuri à la fin du XIXe et à connu son apogée dans le premier tiers du XXe siècle.

Cette école littéraire contient déjà les thèmes phares de la science-fiction, de la tradition utopique de Jules Verne, à l’anticipation et la critique du progrès.

Fakirs aux super-pouvoirs, microbes géants, voyages dans des intestins, ou encore radium implanté dans des cervelles… Au début du XXe siècle, la science ouvre des portes vers des mondes invisibles et fascinants qui font florès chez les romanciers. C’est le genre du « merveilleux-scientifique ». Sources

Le Prisonnier de la planète Mars / Gustave Le Rouge, 1909
Le Prisonnier de la planète Mars / Gustave Le Rouge, 1909

On reconnait déjà les prémices des différents genres modernes de la SF d’aujourd’hui, qui s’illustraient déjà dans les couvertures de ces œuvres littéraires : cyberpunk, space opera, alternative utopique, mais aussi la mythologie ou l’hybridation avec les autres genres de l’imaginaire comme la fantasy ou l’uchronie et même le roman d’aventures avec un grand A.

Produit fatal d’une époque où la science prédomine sans que s’éteigne pourtant notre éternel besoin de fantaisie, c’est bien un genre nouveau qui vient de s’épanouir ». Ce sont les mots de Maurice Renard qui va être le porte-étendard, et l’initiateur du Merveilleux Scientifique, un genre littéraire qui se construit à la transition entre deux mondes : celui d’un présent scientiste, à la veille de la Première Guerre mondiale, mais qui a encore un pied dans un passé fantastique, merveilleux, où l’imaginaire du conte pénètre le présent à travers la science. Sources

Portrait de Maurice Renard dans Paris-Soir, 8 mai 1925
Portrait de Maurice Renard dans Paris-Soir, 8 mai 1925

LE MERVEILLEUX-SCIENTIFIQUE. UNE SCIENCE-FICTION À LA FRANÇAISE.

23 avr. 2019 25 août. 2019

Du 23 avril au 25 août, une exposition à la BnF exhume le courant littéraire merveilleux-scientifique, âge d’or méconnu d’une science-fiction à la française.

Voici une sélection des couvertures exposées et mise à disposition par Fleur Hopkins sur Instagram, et où vous pourrez en découvrir beaucoup plus. Certaines illustrations sont de véritables pépites 🙂

 

Source : Expo « merveilleux-scientifique » : quand la SF française d’il y a un siècle prévoyait le futur

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Bonjour
    Je n’ai pas de compte Instagram, ce qui ne m’a pas empêché d’apprécier votre article.
    Bravo et merci.
    Amitiés
    Manouchka

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.