Le Faucon Millenium : Histoire de la Conception d’un Vaisseau Pirate !

Le Faucon Millenium est le vaisseau le plus célèbre de la Pop Culture, dont il est devenu une icône à part entière. Cet ingrédient de l’Univers de Star Wars est si important, qu’il dispose à lui seul de sa propre Mythologie et de sa propre Histoire. Mais comment ce vaisseau pirate a-t-il été conçu ? Quelles sont les origines et les inspirations de son design ?

She may not look like much, but she’s got it where it counts, kid. I’ve made a lot of special modifications myself.

— Han Solo

Pour y répondre, vous pouvez vous rendre sur cet article de fond qui retrace de manière très détaillée et documentée l’histoire passionnante de la Conception de ce vaisseau : A Complete History Of The Millennium Falcon par kitbashed ; mais si vous préférez un condensé en français, vous pouvez tout simplement poursuivre la lecture de cet article.

L’héritage des années 30 et de Flash Gordon

Le vaisseau de gauche inspire les premiers croquis de Ralph McQuarrie’s (Concept Artist)

Le Falcon Millennium a suivi une phase conceptuelle longue et ardue, avant que sa forme finale n’émerge, et que son célèbre nom n’apparaisse à l’équipe du film ; car pendant longtemps, tous les documents de production le nomment : Pirate Ship.

Liste et croquis de vaisseaux par George Lucas. Le Faucon est alors nommé «Pirate Ship» et deviendra finalement le design de celui qui fait l’ouverture du film le «Rebel Blockade Runner»

L’histoire de son développement connait moult versions et variations, mais toutes évoquent l’idée initiale de Georges Lucas, hanté par la forme d’un hamburger, avec une olive épinglée à son côté (en guise d’antenne satellite).

Cheeseburger corellien par Angus MacLane

En réalité, la phase de conceptualisation a beaucoup dévié au fil du temps, avant de revenir à cette idée initiale, sous la forme d’une soucoupe ; de la conception de ses moteurs, de son armement à celle de son cockpit, ou de sa représentation dans les Storyboards, ce Vaisseau Pirate a pendant longtemps eut une forme longitudinale.

Pirate Ship early Storyboard
Influence du Discovery de 2001 : L’Odyssée de l’Espace (1968)

Le Discovery inspire Joe Johnston (Concept Artiste) pour cette version du Pirate Ship

En effet, pendant un temps, l’ombre du Discovery de 2001 : L’Odyssée de l’Espace (1968), de Stanley Kubrick, a plané sur son design ; mais aussi et surtout, les forteresses volantes que sont les B-52, et les B-17 qui ont enflammées l’imaginaire de Georges Lucas, lorsqu’il a découvert le film Air Force (1943) d’Howard Hawks.

Photo de tournage de Howard Hawks, un B17 pour son film Air Force

Leurs cockpits, tourelles mitrailleuses et leurs rampes d’accès ont directement inspiré ceux du Faucon.

La gestation du Faucon s’est faite à travers les dessins et peintures de Ralph McQuarrie (Concept Artist), mais aussi par les maquettes de Colin Cantwell (Model Maker), et les illustrations techniques de Joe Johnston (Concept Artist) ; les traits du vaisseau pirate ont lentement pris forme, avant d’arriver dans sa version finale, sur les décors de Roger Christian (Chef Décorateur sur A New Hope) — il n’est donc pas l’œuvre d’un seul homme.

Conversations avec Roger Christian et Joe Johnston : Making of the Millennium Falcon

Longtime collaborators Roger Christian and Joe Johnston meet for the first time to discuss the impact that George Lucas had on their lives and share memories of building the Millennium Falcon.

Les Aigles de la Série Télévisée Britanique Cosmos 1999 (1975) ont également contribué au design du Pirate Ship, comme en témoignent les modèles réalisés par ILM à l’époque ; la volonté d’un réalisme industriel et l’influence des travaux de la Nasa (venue de 2001) s’est exprimée jusqu’au bout, dans le design du film et du Faucon.

Un Aigle de la Série Télévisée Britanique Cosmos 1999 (1975)
Model d’ILM pour son Pirate Ship inspiré par l’Eagle de Cosmos 1999
Model peint avec variation sur le cockpit
Voilà comment le vaisseau pirate est devenu cette version final du vaisseau d’ouverture : le Blockade Runner filming model, AKA the Tantive IV – il aurait put être le Faucon.

Georges Lucas a finalement préféré se détacher de ces références, pour revenir à des formes plus primitives. Les primitives (sphère, cylindres, rectangles, cubes) sont en effet une des clés de voute de tous les concepts du premier film et se retrouvent naturellement dans le Faucon.

sketch by Ralph McQuarrie
sketch by Ralph McQuarrie
painting by Ralph McQuarrie

Bon nombreux de personnes pensent encore que l’inspiration principale du Faucon provient du vaisseau de Valérian et Laureline — le XB982 — présents dans la Bande Dessinée de Christin et Mézières (Pierre Christin : scénariste, Jean-Claude Mézières : dessinateur et Évelyne Tranlé : la coloriste) ; mais les témoignages et les pièces disponibles aujourd’hui montrent que dans les détails, les sources d’inspirations sont bien plus multiples que cela (Comme en atteste les plans de Joe Johnston ci-après).

Dessins techniques de Joe Johnston (Concept Artist) 

Pour finir, l’origine exacte du nom du Faucon Millennium est imprécise, il était même surnommé Pork Burger par certains membre de l’équipe, mais Kitbashed à l’origine de cet article propose différentes pistes.

The Pork Burger

The ILM model shop built the new Pirate Ship model, and quickly found a way to distinguish it from the old one in conversation, by adopting Grant McCune’s nickname for it: The Pork Burger, probably because it was already being referred to as a hamburger-like design.

Dans la mesure où Humphrey Bogart est une des sources d’inspiration pour Han Solo, le nom du vaisseau a pu être inspiré par le titre du film Le Faucon maltais (1941) ; ou encore provenir de L’Aigle des Mers (1940) de Michael Curtiz, dans lequel son navire se nomme l’Albatross. Deux films qui ont les faveurs de Geores Lucas.
Les Aigles, navettes de transport dans Cosmos 1999, ne fond que renforcer cette idée de l’oiseau de proie comme nom de vaisseau. La série Britanique se déroule à 1 an de l’an 2000, là où le 2001 de Kubrick marque l’entrée dans un nouveau Millénaire. Les deux œuvres ayant joué un rôle important dans le design du Faucon, il est fort possible que cela se retrouve naturellement dans son nom de baptême, bien que personne se souvienne exactement de quand cela a eu lieu.

Maquette final du Faucon Millenium

Pour conclure, si vous voulez en savoir beaucoup plus et voir encore plus d’images inédites, rendez-vous sur ce remarquable article : A Complete History Of The Millennium Falcon par Kitbashed.

The missing link. A plan drawing of the intermediate step between the Pirate Ship and the Millennium Falcon. Finally printed in the 2018 art book for Solo.

Sinon, pour le plaisir des yeux, voilà quelques images clés dans l’ordre de cette évolution, notamment à travers ses divers représentations sur le Quai de Mos Eisley.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Jérémy dit :

    Le Discovery me rappelle le Cyberlab du Capitain Flam ! XD

    Aimé par 1 personne

    1. egouvernaire dit :

      Ah oui, maintenant que vous le dites, je ne regarderais plus 2001 de la même façon 🙂

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.